Premier semestre 2017 validé haut la main pour les caisses de pension suisses

De bonnes performances mensuelles en cette première moitié de l’année 2017, mais aussi la stabilité de la croissance, des marchés financiers solides et l’augmentation du produit intérieur brut au cours du deuxième trimestre, augureraient le meilleur pour les caisses de pension suisses dans les mois à venir.

Les résultats du premier trimestre 2017 à la loupe

Après un début d’année nettement en baisse par rapport aux derniers résultats 2016 (0,20% en janvier 2017 contre 1,15% en décembre 2016), les rendements des caisses de pension suisses ont pris leur envol pour parvenir, le 30 juin, à un record historique de 165,92 points. Une ascension prodigieuse suivie de près par celle de l’Indice du taux d’Intérêt, qui a progressé de 0,25% au cours du semestre et est passé à 151,34 points. A l’origine de cette performance plus qu’honorable, les actions suisses, qui y ont contribué à une hauteur de 0,75%, mais aussi l’immobilier (0,30%) et les actions étrangères (0,07%).

Quelles sont les caisses de pension ayant les résultats les plus prometteurs ?

Actions suisses et titres internationaux aidant, toutes les caisses de pension affichent des résultats extrêmement positifs depuis 2012, avec un rendement moyen de 4,84%. Petites (gérant une fortune de moins de 300 millions de francs suisses), grandes (gérant des fonds de plus d’1 milliard de francs suisses) ou moyennes, leurs performances sont plutôt prometteuses. Néanmoins, ce sont les grandes caisses de pension qui se placent en tête du classement, avec des gains de 5,06%, suivies de près par les petites caisses (4,99%) et enfin par les moyennes (4,74%). Tandis que, si l’on se penche uniquement sur les résultats du premier semestre 2017, la meilleure performance enregistrée est celle des plus petites caisses, avec un rendement d’1,85% contre 1,08% pour les grandes caisses et 1% pour les moyennes, toujours légèrement à la traîne.

Prévisions pour le second semestre 2017

D’après les spécialistes, l’analyse de la conjoncture économique actuelle et du marché des changes semblerait favorable à une évolution toujours positive du rendement des caisses de pension suisses pour le second trimestre 2017. En effet, la croissance mondiale paraît stable, tout comme les rendements des emprunts émanant des états étrangers. Les conditions de financement seraient également propices au maintien d’une conjoncture positive. A condition de continuer à miser sur une stratégie actionnaire à haut rendement et de garder l’œil sur l’évolution du marché britannique des actions, qui devrait prendre son essor par rapport à l’euro d’ici la fin de l’année, un second semestre encore à la hausse pourrait être raisonnablement envisagé pour les caisses de pension suisses.