CPM, la caisse de pension du Géant Orange

Non content d’être le principal employeur privé de Suisse, dont il est également la plus grande entreprise de distribution, le groupe Migros – également surnommé le « Géant orange » en raison de la couleur de son logo – est également une caisse de pension offrant de multiples options pour la prévoyance de ses assurés.

Un peu d’histoire

Fondé en 1925, le groupe Migros éprouve très vite l’exigence d’assurer la retraite de ses employés et, très vite, les premières bases d’une caisse de pension sont posées. Avec la loi de 1985 rendant obligatoire la prévoyance professionnelle, la Caisse de pensions Migros (CPM) est créée, unifiant toutes les institutions précédentes au sein du groupe. Aujourd’hui, forte de ses 300 collaborateurs, la CPM assure plus de 80.000 travailleurs, pour un degré de couverture de 111,5% en 2016 et des placements en capitaux de 22.000 francs suisses.

Le système de prévoyance

Contrairement à certaines caisses suisses, le système de prévoyance de la Caisse de Pensions de Migros st basé sur le principe de la primauté de prestations, c’est-à-dire que le calcul des prestations s’effectue sur le revenu de l’assuré, sous forme de pourcentage (et non en fonction du montant des cotisations versées). Chaque année, conformément à la politique de transparence affichée par le groupe, les assurés se voient remettre un certificat de prévoyance où figure le montant du capital accumulé.

Conditions d’âge et de salaire

Pour pouvoir être admis dans le système de prévoyance de la CPM, il est nécessaire (conformément à la loi suisse) de percevoir un salaire supérieur à 21.150 francs suisses. Jusqu’à l’âge de 24 ans, les cotisations de l’assuré servent uniquement à couvrir les frais d’invalidité et de décès (assurance risque). L’assurance vieillesse à proprement parler ne prend effectivement effet qu’à partir de 25 ans, 8% étant à la charge du salarié et 17% à celle de l’employeur.

Prévoyance, mais pas seulement

Au-delà du capital accumulé dans le cadre de la prévoyance, la caisse de pension Migros incite ses assurés à se constituer un fonds immobilier par l’intermédiaire de versements anticipés ou de mises en gage, cette seconde solution étant généralement préférée car, tant qu’elle demeure intouchée, elle ne comporte aucune conséquence fiscale ou de réduction du fonds de pension. De plus, la CPM garantit à ses salariés quittant le groupe une prestation de libre passage qui facilitera son adhésion à une nouvelle caisse de pension. Le versement de la retraite commence, conformément à la loi, à partir du 64e anniversaire de l’assuré.